header banner
Default

Le leader mondial de la certification de diamants est signé par Origyn


Le protocole neuchâtelois Origyn permettra la création de dizaines de millions de certificats de diamants sur la blockchain. La solution a également été choisie par Metalor pour créer des certificats NFT sur de l'or physique.

VIDEO: Un diplôme sur la Blockchain ?! | Parlons Crypto (Vincent Langard ) - Sud Radio
Parlons Crypto - L'émission

Joan Plancade

Des images en haute définition d'un diamant permettront à un spécialiste de contrôler qu'il correspond bien à son certificat.

Des images en haute définition d'un diamant permettront à un spécialiste de contrôler qu'il correspond bien à son certificat.

Doug Armand/Getty Images

L'annonce n'est pas encore officielle, mais Origyn confirme à «Bilan» la signature d'un des plus importants organismes de certification de diamants – parmi les trois leaders mondiaux – pour un volume attendu «de plusieurs dizaines de millions de certificats annuels», selon Vincent Perriard, cofondateur. Il s'agit du partenariat le plus significatif en termes de volume de la fondation neuchâteloise depuis sa création en 2019, conclu après quatorze mois de processus de validation entre Neuchâtel et les États-Unis. Le nom n'est pas encore communiqué à ce jour. 

«On parle déjà de biométrie, car images et vidéos HD du diamant certifié sont stockées sous forme de NFT en totalité sur la blockchain», met en avant Vincent Perriard, ce qui permet à tout moment «à un spécialiste de vérifier que le diamant est bien celui qui correspond au certificat». La création de certificats, automatisée, nécessitera à chaque fois d'acheter et brûler des jetons d'Origyn, les OGY, accélérant ainsi une politique déflationniste engagée par Origyn et destinée à soutenir le cours.

Partenariats locaux

VIDEO: La révolution de la certification dans la blockchain
Dukascopy TV (français)

La nouvelle fait écho à l'annonce, le 6 octobre, à l'occasion de l'événement Swiss Blockchain Capital Day à Zurich, de deux partenariats locaux, avec des sociétés suisses. En premier lieu, la société suisse Cyber, fondée par les frères Gil (Gil Sertissage), active dans la certification de diamants on chain, s'est également engagée avec Origyn. Par conséquent, Cyber utilisera désormais la blockchain zurichoise Dfinity, infrastructure sur laquelle Origyn repose et réputée permettre le stockage de données en grande quantité à un prix très concurrentiel. Ainsi, 8 PDF – au total, plus de 50 informations sur toutes les étapes, allant du brut à la naturalité, en passant par la taille – seront ainsi intégrés à chaque certificat NFT créé. 

Dans un autre registre, une collaboration avec Metalor et d'autres acteurs a été annoncée, utilisant le protocole Origyn pour produire des certificats NFT sur de l'or, 100% adossés à une quantité correspondante de métal précieux stocké en collatéral. Chacun de ces GLD NFT inclura deux images en haute résolution du lingot d'or, son numéro de série unique, des informations techniques sur le poids, la pureté, les dimensions et la dureté, ainsi qu'une vérification des stocks par des auditeurs.

Joan Plancade est journaliste économique et d’investigation pour Bilan, observateur critique de la scène tech suisse et internationale. Il s’intéresse aux tendances de fonds qui redessinent l’économie et la société. Plus d'infos

Vous avez trouvé une erreur?Merci de nous la signaler.

Sources


Article information

Author: Edward Mills

Last Updated: 1699788362

Views: 944

Rating: 4.8 / 5 (96 voted)

Reviews: 97% of readers found this page helpful

Author information

Name: Edward Mills

Birthday: 2012-10-16

Address: 405 Daniel Brooks, Lake Jamie, ME 71213

Phone: +4023092362954030

Job: Data Analyst

Hobby: Skydiving, Gardening, Writing, Role-Playing Games, Motorcycling, Playing Piano, Coffee Roasting

Introduction: My name is Edward Mills, I am a strong-willed, esteemed, important, enterprising, forthright, valuable, Determined person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.